Le centre régional d'Etudes d'Actions et d'Informations, en faveur des personnes en situation de vulnérabilité en Ile-de-France

Etudes et Observations

Projet ERICA : mieux identifier les risques de danger de l enfant-adolescent en milieu familial pour mieux y répondre

erica plan

 

 

 

     Ce Projet est proposé dans le cadre du

     programme européen de formation multi-professionnelle ERICA.

 

 

 

 

 

 

 

logo ghu rvb 1024x281

   ad1dfdbf purple erica logo 320x218  euflag  logo blanc

 

 

Le projet ERICA vise à améliorer les savoirs et les savoir-faire des professionnels en contact avec les mineurs sur l’accompagnement des membres des familles à risque de maltraitance infantile et sur comment prévenir et combattre la violence à l’égard des enfants.

 

Au travers d’un programme de formation multi-professionnel, ERICA vise à diminuer les risques de maltraitance et à améliorer la prise en charge de ces situations, notamment en augmentant les compétences et les connaissances de l’ensemble des acteurs et en facilitant le travail collaboratif entre les différents secteurs concernés : protection de l’enfance, psychiatrie, école, police et justice, structures d’animation, de sports, de culture et de loisirs, dispositifs de soutien et de signalement.

 

En France, deux groupes pilotes ont expérimenté cette formation de décembre 2020 à février 2021, animée par le CREAI IDF et Aminah Madani formatrice pair. Ces participant à ces groupes ont contribué à ajuster le déroulé et les contenus de formation. Ceux-ci sont en cours de consolidation avec les partenaires européens pour mise à dispositionpublique en vue de son déploiement dans les pays concernés à partir de 2022.   

 

Programme de formation :

Module 1 : Introduction : présentation de la recherche Erica.

Module 2 : Comprendre les conséquences de la maltraitance sur le développement de l'enfant.

Module 3 : Reconnaître les signes précoces de la maltraitance au sein de la famille.

Module 4 : Comprendre les facteurs de risque de la maltraitance infantile.

Module 5 : Utilisation d’outils pour l’évaluation des risques.

Module 6 : Améliorer mes compétences pour repérer les situations de maltraitance.

Module 7 : Comprendre les facteurs de protection et apprendre à les créer.

Module 8 : Evaluation.

 

EU -funded project : https://projects.tuni.fi/erica/

 

Partenaires européens : Le réseau européen en santé mentale Enter Mental Health  ; University of Tampere, Finland ; Oxford Brookes University, United Kingdom ; The Maria Grzegorzewska Pedagogical University, Poland ; University of St Andrews, United Kingdom ; Lvr-Klinikum Essen, Kliniken der Universitatt Duisbutg-Essen, Germany ; University of Milano-Bicocca, Italy.
Leader européen du projet : Professor Eija Paavilainen, University de Tampere, Finlande.

Pilotage du projet ERICA à Paris : Emmanuelle Jouet, directrice du laboratoire de recherche Santé mentale, sciences humaines et sociales Groupement Hospitalier Universitaire Paris psychiatrie & neurosciences, Paris, France.
Ce projet a le soutien de la Commission européenne, Direction générale de la Justice et des consommateurs (DG JUST) - N°SEP-210556645. 

 

 

[ENQUÊTE] Le CREAI Ile de France recherche des personnes handicapées vieillissantes dans le cadre d'une étude sur le dépistage du cancer

5 practical ways to effectively target seniors in digital marketing

Le CREAI Ile de France recherche pour son enquête sur le dépistage des cancers du sein et colorectal, des personnes de plus de 50 ans en situation de handicap. Le questionnaire peut se remplir facilement en ligne.

 


Les études sur l’avancée en âge des personnes handicapées ont mis en exergue les effets délétères liés aux difficultés d’accès aux soins sur l’évolution de leur état de santé. L’insuffisance des actions de prévention et notamment des politiques de dépistage systématiques de certaines maladies ne peuvent qu’amplifier les répercussions des effets du vieillissement. En France, le dépistage des cancers est parfois inadapté aux personnes en situation de handicap, les diagnostics sont significativement plus tardifs qu’en population générale, aboutissant à une véritable situation d’inégalité.

 

La recherche « La prévention des cancers pour les personnes handicapées vieillissantes : promouvoir et accompagner le dépistage » conduite par ANCREAI, les CREAI Nouvelle-Aquitaine, Ile-de-France, Occitanie et Centre-Val-de-Loire et l’association Etudes et Interventions Sociales (AREAS) vise à améliorer la participation des personnes en situation de handicap âgées de 50 ans et plus aux programmes de dépistages organisés des cancers du sein et colorectal.

Elle doit permettre de favoriser la participation des personnes aux dépistages par l’identification des freins, des leviers et possibilités d’adaptations des pratiques professionnelles d’accompagnement. Des propositions, en termes d’organisation de services, d’adaptation des procédures seront également formulées. En partenariat avec les ORS, la recherche devrait également aboutir à des propositions méthodologiques pour le traitement des données de santé afin de mieux connaître le niveau de participation des personnes handicapées de 50 ans et plus aux dépistages organisés.

Cette recherche a reçu le soutien de la FIRAH, du CCAH et de Klésia dans le cadre de l’appel à projets Handicap et Vieillissement. Elle est cofinancée par l’INCA, l’OPCO SANTE et les ARS de l’Ile-de-France, du Centre-Val de Loire et de Nouvelle Aquitaine.
L’équipe de recherche bénéficie des contributions des ORS (Observatoires régionaux de la santé) et des CRCDC (Centre régionaux de coordination des dépistages des cancers) des régions concernées et des délégations de la Ligue contre le cancer.
 

Actualité du projet :

Les rares données dont nous disposons sur le dépistage des cancers des personnes en situation de handicap montrent une moindre participation au programme national de prévention des cancers. Mais ces données concernent uniquement les personnes vivant en établissement médico-social : aucune donnée n’est disponible concernant les personnes vivant dans un domicile personnel.

Ainsi, une partie de la recherche repose sur le renseignement d’un questionnaire à destination des personnes en situation de handicap vivant dans un domicile personnel.

Deux questionnaires ont été élaborés :

  • l’un destiné aux femmes de 50 ans et plus à propos du dépistage du cancer du sein ;
  • l’autre destiné aux femmes et aux hommes de 50 ans et plus sur le cancer colorectal.

Toutes les personnes en situation de handicap de plus de 50 ans peuvent répondre même si elles n’ont jamais fait le dépistage. Elles seront interrogées sur les expériences, les difficultés rencontrées ainsi que les attentes éventuelles concernant le dépistage des cancers.
Attention : la recherche concerne les départements de l’Hérault, de l’Indre-et-Loire, du Val d’Oise et de la Vienne.

Vous pouvez transmettre le questionnaire aux personnes en situation de handicap vivant dans un domicile personnel avec lesquelles vous êtes en contact ?
Pour le questionnaire du cancer colorectal :
http://enquete.creai-aquitaine.org/index.php/476478?lang=fr
Pour le questionnaire du cancer du sein :
http://enquete.creai-aquitaine.org/index.php/119348?lang=fr

Pour la version papier, vous pouvez vous adresser au CREAI Ile-de-France Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin d’obtenir le nombre de questionnaires nécessaires.
La recherche a été déclarée à la CNIL dans le cadre de la méthodologie de recherche MR-003.
Les questionnaires sont anonymisés.
Les images présentées dans le questionnaire ont été élaborées par SantéBD, un projet collaboratif coordonné par l'association ©CoActis Santé.

 

logos

Actualités

Ven 14 janvier 2022

le CREAI IDF recrute : ASSISTANT- E POLYVALENTE

Lire la suite

Mar 09 novembre 2021

Centre ressource Vie Affective, Sexuelle, Intime et Parentalité

Lire la suite

Mer 29 septembre 2021

Assises du CNAEMO METZ 2021 sur le sujet "Protection de l'Enfance et Handicap : une double vulnérabilité ?"

Lire la suite