Le centre régional d'Etudes d'Actions et d'Informations, en faveur des personnes en situation de vulnérabilité en Ile-de-France

Études

AIDER

Étude AIDER : Aidants familiaux et handicap, un répit nécessaire mais peu accessible

Le Groupe de Coopération Sociale et Médicosociale AIDER vient de publier une étude réalisée à sa demande par l’ANCREAI sur l’accessibilité du répit pour les aidants familiaux s’occupant d’un proche dépendant.

Si le répit a des effets bénéfiques à 3 niveaux (pour les aidants, pour les aidés et pour la relation aidant/aidé), le GCSMS AIDER déplore que de nombreux aidants n’y aient jamais accès ou alors trop tardivement, notamment quand surviennent les situations de surmenage ou d’indisponibilité.

Ainsi, le GCSMS AIDER appelle les professionnels à « penser aidants » et à créer des réponses diversifiées sur tout le territoire afin de répondre à la multitude de besoins des aidants.

CP Etude AIDER

Synthèse Etude AIDER – 09 2019

Rapport intégral Etude AIDER – 09 2019



Démarche d’Évaluation et de Concertation Territorialisée (DECT) Autisme en Ile-de-France

En collaboration avec le Centre Régional Autisme de l’Ile-de-France, le CREAHI Ile-de-France a construit un projet innovant visant à proposer une démarche d’évaluation et de concertation territoriale sur la question de l’Autisme dans les 8 départements d’Ile-de-France.

Ce projet répond à la fois aux enjeux de la mise en œuvre d’une nouvelle organisation des ressources sanitaires et médico-sociales sur les territoires (loi HPST), aux objectifs du PRS (en particulier sur les trajectoires de vie) et à l’application du 3e Plan Autisme 2013-2017.

La démarche se met en place sur deux ans et demi (mars 2014- juillet 2016) sur les huit départements franciliens, par vague de deux et pendant huit mois pour chaque département.

 

La démarche comprend pour chaque territoire deux phases :

 

Une première phase de pré-diagnostic partagé :

  • Constitution du Comité de Pilotage Départemental ;
  • Analyse comparée des schémas du Programme Régional de Santé (prévention, soins, organisation médico-sociale), du schéma départemental handicap et du 3ème plan autisme afin de repérer les points de convergence ;
  • Un traitement de l’enquête ES (population accueillie et accompagnée, ressources à disposition) ciblé sur la population avec autisme et pour chaque département) ;
  • Un focus group familles ;
  • Entretiens avec les principaux pilotes des politiques en faveur des personnes avec autisme : DT ARS, Conseil général, Education nationale, MDPH ;
  • Une rencontre avec le secteur psychiatrique ;
  • Une rencontre avec le secteur médico-social ;
  • Un rapport de synthèse de pré-diagnostic partagé ;
  • Une conférence départementale de validation du pré-diagnostic partagé.


Une seconde phase d’élaboration des modes de coopération et de définition de la feuille de route :

  • Un premier groupe de travail avec une même thématique pour chaque département : l’organisation du triptyque « repérage très précoce des signes du TSA/Interventions précoces/diagnostic » : cette proposition thématique, contenue dans notre proposition de DECT en Ile-de-France et transmise au Comité Interministériel du Handicap, a été reprise par le Ministère et fait l’objet d’une instruction ministérielle du 17 juillet 2014 DGCS/DGOS/CNSA relative au cadre national de repérage, de diagnostic et d’interventions précoces. Nous avons ainsi participé à l’organisation nationale de la mise en place du 3e plan autisme et l’ARSIF a décidé de rendre obligatoire ce thème dans chaque département ;
  • Un second groupe de travail, ciblé sur un thème optionnel parmi plusieurs propositions (scolarisation, situation complexe, accès au travail, vieillissement, etc.) correspondant à une problématique majeure ou transversale issue du pré-diagnostic de la première phase. L’originalité de la démarche régionale est de proposer à chaque département de travailler sur ce thème pour leur territoire, mais aussi pour les autres départements d’Ile-de-France ; par exemple, un groupe thématique sur les situations dites complexes dans un département proposera les modes d’analyse et de réponses propres à son territoire mais pouvant servir aux autres départements franciliens ;
  • Chaque groupe de travail se réunit à trois reprises, à partir d’une problématisation élaborée par le CEDIAS, et déclinée en trois problématiques, une pour chaque séance, précisant ce qui est discuté, ce qui est visé et les résultats attendus.
  • Chaque groupe de travail réunit une vingtaine d’acteurs représentant les familles, les professionnels de la santé, du médico-social et du social, les administrations et les collectivités territoriales ;
  • Chaque groupe de travail bénéficie d’un animateur, d’un rapporteur CEDIAS et de l’expertise d’un représentant du Centre de Ressources Autisme d’Ile-de-France ;
  • Le CEDIAS effectue un deuxième rapport de synthèse avec les propositions validées par les participants sous forme de « feuille de route », soumises au comité de pilotage départemental et présenté et discuté dans le cadre d’une seconde conférence départementale.

Actualités

Sam 26 juin 2021

Centre ressource Intimité, Vie Affective et Sexuelle et Parentalité

Lire la suite

Jeu 15 avril 2021

3ème Rendez-vous de l’IReSP 15 avril | L'évolution du soutien de la recherche sur l’autisme : vers une structuration de la recherche en SHS

Lire la suite

Ven 02 avril 2021

Formation " Mieux communiquer pour mieux soigner "

Lire la suite